Marketing relationnel : Comment vaincre sa timidité

by Dialine#Intrépides

C’est décidé, vous vous lancez dans le Marketing de réseau !

Vous avez pris toutes les dispositions nécessaires pour débuter comme il se doit, vous avez passé des heures à lire des guides sur internet.

Vous êtes fin prêt !

 

Cependant, alors que vous commencez à imaginer à quoi pourrait ressembler votre « première fois » avec un client potentiel, vous vous rappelez soudain que vous êtes…timide !

Découragé, vous êtes sur le point de tout lâcher.

Lisez cet article, nous réglerons ce problème en 5 minutes.

Comprendre la timidité

 

Il faut d’abord identifier clairement quel est le mécanisme fondamental de la timidité. C’est une conséquence directe du manque de confiance en soi. Vous n’arrivez pas à communiquer avec l’autre car vous avez peur de dire n’importe quoi et d’être définitivement disqualifié comme individu crédible. Le regard des autres vous fait peut et la peur d'être jugée est là.

Cette information permet également de souligner un autre biais du timide : l’idéalisation de l’autre. Le timide pense que les autres sont parfaits, qu’ils ont tout réussi dans leurs vies respectives, contrairement à lui... Ce qui d’une part l’enfonce encore plus niveau confiance en soi, mais qui surtout donne beaucoup trop d’importance au feedback de l’autre et du fait qu’il nous valide.  Or l’autre n’est certainement pas parfait, puisque par définition personne ne peut l’être. Il s’agit donc de démonter méthodiquement cette construction sociale et psychologique afin de s’insérer positivement dans un réseau.

Quand on désamorce ces deux mines (le manque de confiance en soi et l’idéalisation de l’autre), l’on peut commencer à se construire une image de soi et des autres beaucoup moins biaisée, et donc commencer à construire sereinement son réseau.

Miser sur soi et sur ses produits

 

Dans le contexte du marketing relationnel, ne surtout pas oublier de vous appuyer sur vos produits. La gamme de produits que vous proposez vous représente bien plus que vous ne le soupçonnez.

Là encore, il faudra faire preuve de véritable passion pour ces produits, afin de pouvoir vous exprimer à travers vos choix. Des produits de qualité avec une sélection éloquente et cohérente sont vos meilleurs alliés pour communiquer au mieux autour de votre personne.

Le coût de la timidité en marketing de réseau

 

Dans une optique de développement personnel, pensez également au coût d’opportunité que la timidité vous fait payer.

Le coût d’opportunité est un concept en économie qui illustre le coût de l’arbitrage. Il détermine ce que l’on rate si l’on opte pour une option plutôt que pour une autre. C’est parfaitement applicable à la timidité. Pensez à tout ce que vous avez probablement raté, et tout ce que vous allez rater si vous laissez cette timidité être un obstacle à votre développement personnel. Ne laissez pas une mauvaise conception de gens et de vous-même vous mener à une voie de garage.

 

Dépasser sa timidité

 

Donc, quand il s’agit de décrocher ce téléphone et d’appeler votre premier prospect, pensez fort à ce que vous raterez si vous cédez aux sirènes de la timidité, du confort et de la peur.

Pensez-y, visualisez-le, refusez ce destin là et composez le numéro. Advienne que pourra.

Share this article

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *